Dernières nouvelles

Genèse

img_site2

La région de Sfax est connue par son esprit d’entreprise, son dynamisme économique et ses productions agricoles et énergétiques. Elle constitue le 2ème pôle d’activité en Tunisie après la capitale Tunis.

Le gouvernorat de Sfax qui s’étend sur 7569 Km2 comprend actuellement 16 délégations et 16 municipalités. Sa population de 900.530 habitants, se positionne juste après le gouvernorat de Tunis en terme de démographie.

Ville de l’olivier, de l’amandier et aussi du gaz naturel, la région Sfaxienne recèle d’inestimables richesses patrimoniales issues de son histoire, du travail et du talent des femmes et des hommes qui y vivent. C’est aujourd’hui une région façonnée par le labeur et le génie créateur de ses habitants qui ont su apprivoiser et dompter la nature.

Parallèlement, des études visant l’amélioration des conditions environnementales de la côte sud sont lancées par le Ministère De l’Environnement et Du Développement Durable.

Au niveau de l’infrastructure, des travaux d’extension de l’aéroport de Sfax-Thyna ont été réalisés et l’autoroute reliant Sfax à la capitale a été inaugurée en 2008. par ailleurs, au cours de 2010 commenceront les travaux de l’autoroute Sfax – Gabes.

L’autoroute M’saken-Sfax-Gabes, la technopole, et la dépollution des côtes nord et sud de Sfax ainsi que l’implantation des industries pétrolières et des multinationales dans la région représentent les principaux stimulants d’une politique de développement permettant à la ville de devenir un pôle.

Sfax, ville côtière ouverte sur la Méditerranée, est la deuxième ville industrielle de la Tunisie. Elle représente le plus important centre industriel et commercial du Sud du pays. De nombreuses industries alimentaires et chimiques sont installées sur son territoire. En particulier les unités d’industrie chimique spécialisées dans la transformation du phosphate et la production des engrais.

Les activités industrielles ont laissé derrière elles un héritage lourd. Outre la dégradation du milieu naturel, un énorme dépôt de phosphogypse, sur les côtes Nord de la ville, occupant environ 50H entouré d’une plaque de phosphogypse s’étendant sur 90H, présente un impact visuel pénalisant pour la ville de Sfax, d’autant plus qu’il est situé à proximité du centre ville.

Le projet Taparura a été lancé pour permettre la réconciliation de la ville de Sfax avec la mer. Le 6 avril 2006, il a été ordonné d’entamer les travaux du projet TAPARURA.

En date du 28 Août 2007, il a été ordonné d’étendre les travaux de remblai hydraulique vers le Nord jusqu’à l’amphithéâtre plein air sur la route Sidi Mansour (Extension nord du projet).

Groupement de travaux

Suite à un appel d’offres international, le contrat des travaux de dépollution et de réhabilitation du site TAPARURA a été attribué en date du 30 mars 2006 au Groupement constitué des entreprises:

- Jan De Nul (Belgique)

- Envisan (Belgique)

- Somatra-GET (Tunisie).

Les travaux d’isolement du dépôt de phosphogypse ont été réalisés par l’entreprise : Solétanche-Bachy (France).

Mission de supervision

La BEI a financé également sous forme de don les services du bureau d’Etudes: Royal Haskoning (NL) Ce bureau d’études est plus spécialement chargé de la supervision des travaux de dépollution et de réhabilitation confiés au Groupement d’entreprises Cette mission couvre la durée des travaux sur le site, mais également le suivi pendant la période de garantie de deux ans. Cette tâche est accomplie par un chef de mission, des experts engagés à la demande, des cadres et des agents techniques de maîtrise sur le chantier. Le montant du marché des prestations s’élève à 2.442.400 €.

Mission d’Assistance technique :

Une Mission d’Assistance technique a été financée par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) à travers un don pour renforcer les capacités de la SEACNVS par la création de l’UGP. Dans ce cadre, un contrat de service a été signé entre la BEI et le groupement de bureaux d’études: DHV Environnement et Transport (NL) / SCET (TUN) .

Pour que cette mission d’assistance technique soit efficace, elle a été confiée à une équipe d’experts hollandais et tunisiens dont les compétences relèvent des différentes disciplines concernées par le projet TAPARURA. La préparation de l’aménagement urbain de la future zone a également associé le bureau d’étude international: Kuiper Compagnons.

Les principaux objectifs de cette mission sont :

• Développer un plan de gestion du projet et les procédures adéquates

• Assurer le suivi global des travaux, des financements et des engagements financiers

• Préparer l’aménagement urbain de la zone et élaborer un plan directeur

• Développer une phase de marketing pour la zone

• Assurer le lancement en temps voulu des études nécessaires à l’aménagement technique ultérieur de la zone (voiries, services divers, gestion urbaine, etc…) ; gestion des appels d’offres et des contrats subséquents.

Le montant de cette mission est de 2.415.669 €.

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) :

L’Unité de Gestion du Projet (UGP) est l’entité qui doit non seulement mener à bien le projet de dépollution lui-même, mais aussi assurer, pendant la période qui lui succède, son développement harmonieux et écologique et valoriser la zone dépolluée et gagnée sur la mer.

L’UGP est constituée de cadres de la SEACNVS, pour certains détachés temporairement du Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire (MEHAT), et pour d’autres engagés directement par la SEACNVS et bénéficiant de l’Assistance technique locale et étrangère.

bred 11s
louis vuitton outlet
louis vuitton outlet
louis vuitton outlet
louis vuitton outlet
louis vuitton outlet
jordan 11 low
jordan concords
jordan bred 11
nike air max pas cher
air max pas cher
air max 1 pas cher
air jordan pas cher
air max femme pas cher
nike pas cher
louboutin femme pas cher
replique montre
escarpin louboutin pas cher

Société d’Études et d’Aménagement des Côtes Nord de la ville de Sfax (SEACNVS) :

La (SEACNVS) est chargée des études et de la réalisation des travaux du projet Taparura a été crée en 1985. C’est une société anonyme à participation publique et sous tutelle du Ministère de l’Équipement. Le capital de la SEACNVS s’élève à 2,25 Millions Dinars répartis entre 13 actionnaires.

When you see Elle Fanning in the upcoming Marc Jacobs ads
spaccio woolrich bolognaHow to Dress Like the Classic Kate Middleton